dimanche 21 décembre 2014

Je fais ce que je veux avec mes cheveux?




Cet article moisit dans mes "brouillons" depuis le mois de septembre... je me suis laissée emportée par l'air du temps, mais aussi par des choses à faire par-ci par-là...

Mais cette fois, on y plonge pour de bon!

Cet article, comme beaucoup d'autres avant lui sur ce blog, éclot suite à une accumulation. Et souvent cette accumulation m'amène à être saoulée, énervée, agacée...

Ce sont pour certain des choses anodines, mais qui en réalité ne le sont pas et sont justemente le reflet d'un mode de pensée ambiant et souvent malsain ( à mon humble avis).

C'est vrai qu'à force d'avoir attendu pour écrire, certaines choses sont devenues floues, peut être obsolètes...

Mais en gros, il y en a un peu assez des commentaires inutiles sur telle ou telle pratique capillaire de telles bloggeuses, chanteuses, ou anonymes.
Ce qui est un peu agaçant n'est pas le fait que chacun peu avoir son opinion, ni même le fait qu'il l'exprime, mais tout est dans la manière.

Le fait d'être caché derrière son clavier, permet à certains/certaines des familiarités, voir pire d'insulter, de manquer de respect à des personnes qu'elles ne cotoient ni de près ni de loin.

Certain(e)s sur le net sont très loquaces et même aboient très fort! En fait, personne ne nous a prévenu mais il existe une police du net!

Alors, même si vous avez des convictions plus ou moins rigides, sachez que tout le monde n'est pas enclins à être d'accord et pour diverses raisons.

Il n'est pas interdit de donner son avis, loin de là! Mais comme j'aime le répéter : "il y a des manières de le dire".
Essayons de faire preuve d'empathie et de diplomatie face à quelqu'un qui n'est pas d'accord avec soi.
Usons d'arguments, et si l'on voit qu'en face, les oreilles sont fermés ou qu'il y a mauvaise foi et bien laissons tomber. Pas besoin de surrenchérir...c'est une perte de temps et d'énergie.
Si quiconque demande votre avis, n'ayez pas peur de dire que vous n'aimez pas. Et si votre réponse ne plait pas, et bien tant pis. Pas l'a peine d'aller au-delà...perte de temps et d'énergie aussi...

Cela est valable aussi bien pour un(e) anonyme que pour une célébrité.

Si Beyoncé, ne veut pas peigner sa fille pour X ou Y raisons, que cela change-t-il nos vies? Peut être la petite craint-elle des cheveux, peut être qu'ils la trouvent jolie comme cela, peut être qu'ils veulent qu'elle profite de sa liberté et ne veulent pas lui infliger une séance de coiffure traumatisante, peut être qu'ils veulent faire eux-même et ne savent pas comment...

Si Tia (ou Tamera, je ne les connais pas plus que cela), veulent laisser pousser les cheveux de leurs fils, c'est leur droit!

Si une bloggueuse aux cheveux long veut raser ou couper, qui cela dérange-t-il?
Si une autre veut lisser, qui cela dérange-t-il?
Si untel veut colorer ses cheveux, défaire ses locks, ou en faire, quel est problème vraiment?

Critiquer telle gymnaste parce que ses cheveux sont défrisés, mal aprétés, ou est donc l'intérêt??

Une des seules choses qui peut être dérangeante, est si la dite personne se positionne en donneuse de conseil ou de leçon et subitement retourne sa veste, sans justification, évidemment, il y a possibilité de s'interroger, de l'interroger. Car à ce moment sa position peut influencer les lecteur, viewers, utilisateurs de produits.

Si la critique n'apporte rien au débat, à la compréhension d'une problèmatique,, ou tout simplement s'il s'agit d'emettre une critique non argumentée pour être méchant ou descendre quelqu'un parce que exposé, cela ne peut que porter préjudice à celle et ceux qui opèrent un travail de fond, de longue haleine pour changer des mentalités formatées parfois depuis des décénies, voir des siècles.

Le fait que nous restions bloqués sur l'aspect esthétique et cosmétique sans parler du fond du problème qui concerne les femmes noires avec leurs cheveux fera que nous resterons à subir des débats stériles entre les extrémistes du cheveu de tous bords (et oui il y a des extrémistes du lisse qui sont objectivement majoritaires lorsque l'on voit la difficulté pour revenir au cheveu naturel).

Pour mémoire l'UNESCO a reconnu la pratique du défrisage chimique systématique comme séquelle de la traite négrière. Cela veut tout simplement dire, qu'il ne s'agit pas de culpabiliser les gens lorsque l'on fait le rapprochement entre cheveux crépus et histoire, mais bien d'évoquer un sujet important, essentiel lorsque l'on aborde ce sujet.

J'irai même plus loin, traiter de sujet est essentiel, pour apaiser les esprits, déculpabiliser les femmes mais aussi les hommes qui sont tout autant victimes du poid de l'histoire.

Mais tout cela, c'est un autres sujet, nous aurons tout le loisir d'en discuter, en live, pourquoi pas!

vendredi 28 novembre 2014

Agenda du mois de Décembre 2014

Samedi 13 décembre 2014 - Salon ArTalenTour Bordeaux (6e édition)



Nappy Party est invité à présenter deux mini conférences :

  • "Reconnaitre et éviter les ingrédients cosmétiques dangereux"
  • "De quelles pratiques avons-nous hérité et que devons-nous transmettre?"



Samedi 6 décembre 2014 - Sweet December


Locks Lovers organise son premier salon le 6 décembre 2014, avec pour thème central les cheveux au naturel et un atelier.
Venez prendre conseil auprès de Jo et Joyce, vous faire coiffer et repartir avec une méthode de twisting des locks.

Nappy Party est invité à présenter une mini conférence sur :
"Transmettre les bonnes pratiques capillaires à nos enfants et leur construire une bonne estime de soi"

Voici le programme : 
Locks Lovers organise son 1er événement ! SWEET DECEMBER !
Autour du programme principal qui est l’ATELIER POUR LOCKS, nous réunissons pour vous des créateurs travaillant le PAGNE et le MADRAS pour des réalisations originales et uniques ! Le tout avec des prix abordables et dans une ambiance cosy...

▬ EXPOSANTS ▬• LOCKS LOVERS:- Coiffure sur locks- Produits naturels pour locks et cheveux naturels- Bijoux locks- Turbans (wax, madras, ...)- Atelier locks• NAPPY PARTYConférence: Transmettre les bonnes pratiques capillaires et construire une bonne estime de soi à nos enfants. • EMOTIONS by JOY- Articles wax et madras pour enfant- Linge de maison• FEMMES DE DISTINCTION- Bijoux glamours et chics• WAX & STYLES- Bijoux ethniques - Pochettes / clutches- Ensembles pochette + bijoux• KYMIA OLIVIA O- Stylisme ethnique
▬ RESTAURATION ▬
• CUPCAKES & FLO
• LES SAVEURS DE MAMA HÉLÈNE 


►►▬▬ Atelier locks: TWIST PARTY ▬▬◄◄Apprenez à tourner vous-même vos locks ! Locks Lovers vous montrera pas à pas les bons gestes et repartez avec des astuces personnalisées !Au programme:- Comment bien tourner mes locks- Quelles sont les techniques pour bien tourner mes locks- Quels produits choisir parmi tous ceux qui existent - Mise en pratique: Locks Lovers vous montrera pas à pas les bons gestes- Echange d'astuces* Vous pourrez repartir avec un KIT TWISTING pour tourner vous-même vos locks chez vous !! (Valeur du Kit 50€) * PRIX ATELIER: 50€ (sans Kit Twisting) ou 100€ avec Kit Twisting. * 2 sessions: 15h et 17h.50€ sans Kit Twisting ou 100€ avec Kit TwistingRéservation 06 58 22 41 27

Pour connaitre le mises à jours sur l'événement, allez sur la page FB en cliquant sur l'image

mercredi 29 octobre 2014

Agenda du mois de Novembre

22 novembre 2014 - Atelier Calebasse de Noel "Le noel de Mama Tinga Tinga"



L'association Nappy Party et l'auteur KAM vous présentent l'atelier Calebasse de Noël;
Venez préparer votre calebasse dans laquelle Mama Tinga Tinga viendra y déposer son cadeau.
Cette calebasse est une alternative au sapin!!
Vos enfants pourront y déposer un petit mot gentil ou une friandise pour l'amie du Père Noel qui se charge de distribuer les cadeaux aux enfants d'Afrique et de la Caraïbe.

L'atelier sera suivi d'une projection sur le tome 2 des aventures de Mama Tinga Tinga, d'un atelier coloriage et d'un gouter!

Pour toute demande de renseignement : nappyparty@gmail.com

Pour commander le livre des aventures de Mama Tinga Tinga ou organiser votre atelier de calebasse : https://www.facebook.com/MamaTingatinga?fref=ts

11 novembre 2014 - Atelier d'attaché de foulard (Headwrap, Missoro, Mawé têt')


L'association l'Amozaïk vous propose un atelier pour apprendre à attacher votre ou vos foulards.
Si vous n'en avez pas encore ou souhaitez renouveler votre stock, vous pourrez être satisfaits sur place!

Au sein de l'atelier du créateur de mode Sadio Bee, venez profiter du savoir-faire de Jamadl et Sly entre autre.

De 14h00 à 19h30

Réservez votre place : partage-pawtaj@lamozaik.net


11 novembre - Afterwork Nappy de France 


Après votre atelier d'attaché de foulard, rendez-vous à l'afterwork Nappy de France.
Vous pourrez y rencontrer d'autres femmes et hommes passionnés par le cheveu crépu et ainsi échanger ou vous procurer certains produits de vos gammes fétiches.

L'entrée est libre, mais la consommation obligatoire. Pensez à réserver votre entrée!!


22 novembre - Atelier coiffure à Orléans




Le thème de cette édition : mes cheveux ne poussent pas, pourquoi?

Le programme de la journée

13h00 à 15h00 - CONFERENCE // Mes cheveux ne poussent pas ! Que faire ?

15h00 à 15h45 - WORKSHOP // Réaliser des coiffures simples au quotidien !

16h00 à 16h15 - Pot de l'amitié // Stands de vente de produits de beauté
_______________________________________________________

SURPRISE !

De nombreux lots à gagner lors d'une tombola, + de 100 € de lots en jeu !

A la fin de la journée, chaque participant repartira avec un Gift Bag !

jeudi 9 octobre 2014

Agenda du mois d'Octobre

11 octobre 2014 -  In the Hair Show

Pensez à réserver vos billets ici : http://www.eventbrite.fr/e/billets-in-the-hair-show-12518367775

Les défilés de coiffures de Séphora valent le détour, ne le manquez pas!

Toutes les infos mises à jour sur la page FB

18-19 octobre 2014 - Afro Wedding Party

Si vous comptez franchir le pas, mais n'avez pas encore trouvé l'inspiration pour ce grand jour, faites un tour sur ce salon qui est devenu la référence.


11 octobre 2014 - Session beauté des cheveux au naturel

Si vous habitez Orléans, vous avez enfin droit à votre journée pour apprendre à bichonner vos cheveux


jeudi 11 septembre 2014

Agenda du mois de septembre 2014

13 septembre 2014 - 3e édition de la
"Rencontre NAPPY DE FRANCE"
Nous avions participé à la seconde édition en 2013 et avions posté nos photos ici (d'ailleurs elles ne reflétaient absolument l'affluence qu'il y a eu ce jour!)
Cette année Miguèle a vu plus grand, près de  3000 personnes sont attendues ce jour! Et si vous n'avez pas votre billet, il est trop tard!
Il s'agit d'un événement gratuit et le but de cette événement est dans le titre : Rencontre.
Rencontres avec des marques, des coiffeurs, des éditeurs de livres, créateurs de cosmétiques et de mode.
Cette nouvelle édition se veut riche et sera ponctuée d'ateliers et conférences.
Nappy Party animera une conférences sur la sensibilisation aux bonnes pratiques capillaires et  la transmission de celles-ci.
Parmi les autres intervenants vous pourrez profiter de la présence de Corinne VINCENT l'auteure du livre "Le cheveu noir dans tous ses états" (voir notre Nappybibliographie pour les références) est venue tout spécialement des Antilles et partagera ses expériences capillaires.
Pour en savoir plus sur les marques présentes et le reste du programme rendez-vous sur le magazine de l'événement : http://madmagz.com/magazine/358631 vous pourrez y découvrir la vidéo de l'année dernière ainsi que le programme.


M° 13 : MAIRIE DE ST-OUEN
BUS : 85 / 137 / 173 / 237 / 274 : MAIRIE DE ST-OUEN
BUS : 137 / 166 / 173 / 237 / 274 : JAURES DHALENE
BUS 166 / 255 : GODILLOT

LES BANQUES CIC & CRÉDIT MUTUEL SONT SITUÉES A LA SORTIE DU MÉTRO

OUVERTURE OFFICIELLE DE 11H00 / 17H00

OUVERTURE DES ATELIERS FOULARD & PIN'UP A 10H00
INFOS & INSCRIPTIONS SUR LES PAGES CI-APRÈS :
- PARTAGE-PAWTAJ :
https://www.facebook.com/PartagePawtaj



- PIN'UP DREAM :
https://www.facebook.com/my.pinupdream

ATELIERS DE COIFFAGE DANS L'APM AVEC ACONCEPT BEAUTY :https://www.facebook.com/pages/Aconcept-Beauty/132311470299513

13 et 14 septembre 2014 - Massilia Nappy Days





27 septembre 2014 - Colloque Nutricréole
J'avais loupé les précédentes édition pour cause de manque de place, mais cette fois ca y est j'y serai!
Les thèmes abordés cette année m'intéressent grandement et plus particulièrement celui concernant le confort digestif.
Les intervenants prévus sont de grande qualité, j'espère vous y voir!
Notre apparence extérieure est tout de même le reflet de notre bien être intérieur!


Pour connaitre le programme :
http://www.nutricreole.org/index.php/programme-du-colloque

Pour vous inscrire : 
http://www.nutricreole.org/index.php/forminscription?view=rsform

Pour télécharger le dossier de presse : 
http://www.nutricreole.org/index.php/programme-du-colloque

lundi 1 septembre 2014

Vous avez dit Natural Washing?

Nous connaissons le "Brain washing" (lavage de cerveau), puis est venu le Green washing qui consiste à faire passer des produits pour naturels, voir écologiques (cosmétiques, produits ménagers, alimentation, voitures...) et voilà venu le temps du "Natural (hair) washing"! 



Le Natural (hair) washing est ce que j'appelle faire passer des vessies pour des lanternes, faire passer du Nappyisme pour ce qui n'en est pas, faire passer des images et affirmer son contraire.

Tout d'abord et comme je l'avais déjà fait dans un précédent article, je vais remettre la définition du mot naturel, afin que nous nous entendions tous sur ce que j'exprime ici et surtout pour que l'on ne vienne pas en théorie me faire dire ce que je n'ai pas écrit.

Lorsque l'on s'engage à donner des informations en public par le biais d'un site, d'un blog, d'une page FB ou par le bais de vidéos ou même par la biais d'un compte personnel par le biais de photos, la moindre des choses est d'être cohérent et honnête. Ces deux choses n'empêchent cependant pas de changer d'avis. Mais lorsque l'on change d'avis, un minimum d'explication s'impose afin de ne pas égarer ses "followers".


Cet article, comme d'autres avant lui, m'a été inspiré par divers choses que j'ai pu lire, voir ou entendre. Et c'est particulièrement la répétition/multiplication de ces choses qui me pousse à écrire.

Les cheveux lisses mais dits "naturels"
Au risque d'en choquer beaucoup, une fois lissés, les cheveux ne sont plus dans leur état naturel et ce quelque soit la technique utilisée. 
Si l'on se réfère à la définition donnée plus haut et si l'on est honnête, cela est incontestable.
En revanche, cela n'empêche en rien à la personne qui a lissé ses cheveux ponctuellement de se revendiquer comme "Naturalista" ou "Nappy" ou rien du tout...
Si l'on possède une bonne vue et même en ayant une vue de Lynx, lorsque l'on appose côte à côte deux photos avec sur l'une d'elle des cheveux lissés mécaniquement et sur l'autre les cheveux lissés chimiquement, le résultat est le même! Les cheveux sont lissés! Point!
Il suffit de présenter à quelqu'un qui n'y connait rien, ces deux photos et vous aurez votre réponse!
Présenter l'une des photos avec la mention "cheveux naturels" et l'autre avec la mention "cheveu défrisé" est complètement inutile et sert probablement à justifier le fait que l'on se sente naturelle et préciser que l'on fait partie du "bon" camps.

Les cheveux cachés mais dits "naturels"
Cacher systématiquement ses cheveux, qu'ils soient dans leur état naturel ou chimiquement lissés est un signe que l'on a du mal à assumer ses cheveux. Cela peut être dû à diverses raisons:
-incapacité à les entretenir (difficulté à choisir ses produits ou outils, difficultés techniques)
-peur du jugement
-préférence pour des coiffures pour cheveux longs
Que les cheveux soient cachés par des rajouts ou des tissages ou perruques, le processus est le même. Les cheveux sont cachés. 
Se revendiquer "naturelle", sans jamais montrer ses cheveux est quelque peu incohérent, si l'on se réfère toujours à la définition donnée plus haut.

Les cheveux dits "naturels", territoire exclusivement afro?
Ce dernier point que je souhaite aborder est assez délicat car il provoque débats et conflits, chacun campant sur ses positions. Je soulève cette question car dernièrement, aux Etats Unis l'une des soeurs Monroe (deux vloggueuses) a apparemment interviewé une jeune femme blanche à cheveux bouclés ou frisés pour parler cheveux naturel. S'en est suivi une vague de critiques et de débats sur l'expression "cheveux naturels".
D'un côté les personnes qui estiment que le terme "cheveu nature"l est générique et surtout universel. Qu'il ne désigne pas seulement les cheveux des femmes noires, que toutes les femmes ont des soucis avec leurs cheveux (certaines veulent du lisse, d'autre du bouclé, le culte de la blondeur etc...). Certaines sont même allées jusqu'à dire qu'exclure les femmes non noires et métissées était du racisme.
De l'autre, les personnes qui pensent que le terme cheveu naturel est d'usage chez les femmes noires et métissées, rattaché à une histoire et une culture précise, que les problématiques des femmes noires sont spécifiques.

Pour éclaircir notre position sur ce dernier point, nous pensons que la problématique du lissage systématique des cheveux est spécifiques aux femmes noires et métissées. Comme nous le répétons, à longueur d'articles, cette histoire de cheveux n'est pas qu'une histoire de cheveux et que la problématique du retour au naturel est spécifique aux femmes noires. Mais le retour au naturel dont il est question n'est pas le retour, c'est à dire, à des produits naturels (et ou bio), à des pratiques plus saines pour les cheveux uniquement.
Il s'agit là d'accepter une texture longtemps dénigrée, que les femmes doivent accepter sans pour autant avoir éduquée pour les aimer et donc les soigner.
Le retour au naturel dont il est question, est un retour psychologique, mais aussi un retour à un apprentissage de pratiques capillaires spécifiques.
Donc pour finir, vous aurez compris que nous partageons le point de vu des personnes qui estiment que le retour au naturel est spécifique à une communauté.
Remarquons juste le fait que ce retour au naturel s'organise depuis toutes ces années exclusivement au sein de la communauté afro, que c'est grâce à l'organisation de tous ces événements que des marques spécifiques ont émergé portées par des femmes (majoritairement) concernées par cette problématique. Remarquons aussi, que les grandes marques de cosmétiques découvrent soudainement depuis peu que les femmes afro ont des besoins spécifiques (et que par la même occasion que la vente de leur produits bourrés de cochonneries et la vente de produits défrisants baisse d'année en année...).
Avec l'effet boule de neige, les journalistes s'empressent d'écrire sur le mot et mouvement Nappy.
Certains crées des blogs ou vlogs sur le sujet en quête de reconnaissance.

Tout se mélange et perd son sens car l'origine du mouvement et les raisons de la naissance de ce mouvement se diluent.

Mais si nous gardons en tête la spécificité de cette quête du retour au naturel tout en gardant en tête les raisons historiques et culturelles qui ont poussé des générations de femmes à ne pas aimer voir, haïr leurs cheveux, alors il n'y aura plus à débattre.

Pour conclure cet article (sans fin me direz-vous), nous avions choisi le terme Nappy, justement car il était à l'époque (il y a plus de 10 ans de cela) le seul pour nous qui illustrait la spécificité du cheveu afro et qui désignait la texture crépue (je le rappelle Nappy, tout comme Curly ou Frizzy désigne une des textures du cheveu afro).
De plus en plus, s'élèvent contre ce mot qui est utilisé à toutes les sauces et pour lequel toute sorte de définition est donnée. Mais il a le mérite dans sa vraie définition d'être clair.

vendredi 22 août 2014

Faut-il se méfier des coiffeurs "afro"



Cette question je me la suis posée suite à tous les témoignages que j'ai pu lire sur les réseaux sociaux, blogs ou même que j'ai pu entendre dans mon entourage.
Et il est tentant de répondre "oui" à cette question, vu l'inexistence de formation dans le domaine de la coiffure afro (hormis la pose du défrisage) et vu qu'il est aussi plus facile de retenir les critiques négatives.

Mais finalement, j'ai envie de répondre oui et non!

Car de manière générale, il faut toujours être méfiant ou du moins ne pas donner sa confiance au premier venu et ce quelque soit le domaine sans pour autant devenir paranoïaque.

Je vous exposerai donc les arguments justifiant la méfiance à avoir face aux professionnels de la coiffure, mais aussi les arguments qui poussent à être ouvert d'esprit mais surtout confiant quand à l'avenir de la coiffure dite "afro".

Un manque criant de formation spécifique et d'intérêt des institutions
Malgré le fait qu'à Paris, il est possible de trouver un nombre affolant de coiffeurs "afro" au mètre carré, il est nécessaire de s'interroger sur leur formation ou expertise dans le domaine (bien entendu, il ne s'agit pas là de mettre tout les professionnels du secteur dans le même sac).
Lorsque l'on voit certaines rue de Paris infestées de raccolleurs/rabateurs qui n'ont qu'un seul but : vous envoyer vers le 1er salon de coiffure pour poser un défrisage, ou faire des rajouts ou tissages nous sommes en droit de nous poser des questions. Et lorsque l'on voit l'état de salubrité ou l'usine dans laquelle on vous envoie, il y a sérieusement de quoi vraiment se poser des questions.
Bien trop souvent, le propriétaire du salon est absent, les salariés sont en situation irrégulière soit en terme de formation, soit en terme de contrat de travail, soit en terme de présence sur le territoire.
Les clients n'ont souvent pas la garantie d'être pris en charge en toute sécurité et les conditions de travail des coiffeurs n'est pas assurée non plus.
Nous avons bon espoir de voir cette situation changer le plus vite possible, d'ailleurs des salariés se sont rebellé et mis en grève récemment, ont été soutenu par la CGT, et la préfecture leur en plus donné gain de cause.

Si l'on doit s'attarder sur la formation des coiffeurs de manière générale en matière de texture afro, il est consternant de constater que la formation se résume à un module sur la pose du défrisage (qui au passage doit se faire sous la responsabilité d'un technicien, spécifiquement formé à la pose de coloration, permanente, défrisage...personnellement je n'ai jamais vu ce fameux technicien en salon afro...).
Hormis ce module de formation, rien sur l'entretien, rien sur la spécificité du cheveu crépu, rien sur les technique d'hydratation, de tressage, de nattage et encore moins sur les locks...en fait il y a un décalage impressionnant entre le nombre de salon Afro caribéen, Afro américain, Afro européen et la formation dont ces coiffeurs disposent...
Attention, cette absence de formation, ne signifie pas que tous les coiffeurs Afro sont incompétents. 
Heureusement, d'autres alternatives existent, comme la formation à l'étranger, sur le tas, la recherche...

Pour en finir, la coiffure est supposée être réglementée, mais les salons des quartier du 18e, entre autres n'ont pas l'air tellement contrôlés...

Une des choses que je répète souvent, est que le client des salons Afro est doublement victime : 
-victime du manque de formation comme mentionné plus haut, mais aussi
-victime des préjugés avec lesquels il a été éduqué

En effet, nombreux sont les témoignages de client(e)s rapportant les commentaires désobligeant sur leur cheveux crépus ("ça pique", "il était temps de venir se faire coiffer", les cheveux crépus sont incoiffables"...), la proposition systématique d'un lissage, d'un assouplissant, d'un lissage, la surfacturation des prestation pour cause de masse capillaire trop imposante, la pose de produits lissant sans avertissement, des gestes brusques durant la séance de coiffage sont légion...

Une prise de conscience récente, et une envie de changement
Il y une prise de conscience de la part des clients qui savent désormais qu'ils ont le choix de ne plus devoir se lisser ou défriser les cheveux et qui exigent désormais des prestations de qualité.
D'ailleurs les premiers à se rééduquer ont été les clients, qui face à ce manque de prise en considération correcte de la texture crépue se sont pris en main, effectué leur propres recherches, pris des initiative (forums, blogs, vidéos etc) et même lancé leur propre business de produits cosmétiques et même de prestation de coiffure.
Face à cette nouvelle demande, les prestataires s'adaptent tant bien que mal. 
Il y a les prestataires passionnés par leur métier et qui se donnent du mal et les prestataires qui font pour faire juste histoire de ne pas perdre une part du marché. Et c'est à ce moment que nous devons en tant que client faire preuve de lucidité.

Quelques astuces peuvent vous permettre de définir si le prestataire est sérieux :
-il doit s'intéresser à vous, vous poser des questions sur vos envies, votre parcours capillaire et d'ailleurs la formation au moins pour le CAP lui apprend à prendre en charge un client
-il doit faire en sorte de répondre à votre demande tout en vous conseillant et justifiant ses choix de technique ou produits
-il doit vous accompagner, c'est à dire vous donner les conseils à appliquer chez vous entre vos visites : que ce soit en matière de produit ou de technique.
-soyez vigilants sur la propreté : l'état des outils pour vous coiffer (qu'il ne passe pas d'une cliente à l'autre avec le même peigne sans le nettoyer par exemple...car le risque d'attraper des maladies ou champignons est réel), l'état des produits et bacs de lavages. Quelque cheveux sur le sol, sont en principe quand même la preuve qu'il travaille, ne lui en voulez pas pour cela non plus!!
-N'hésitez pas à faire part de votre satisfaction mais aussi de votre insatisfaction en restant bien sûr diplomate et en argument le pourquoi du comment.

Finalement, pour répondre à la question : oui méfiez vous, de ceux qui ne vous inspirent pas confiance, restez attentifs et privilégiez quelqu'un qui saura être à votre écoute et vous accompagner.

mercredi 30 juillet 2014

Pourquoi la femme noire cachait-elle ses cheveux?


Je suis tombée sur cet article du blog américain Blackgirlonghair, que j'apprécie pour la variété des articles et sujets postés. Beaucoup des points de vu exprimés ne vont pas forcément dans le sens du vent : 


Dans cet article,  l'auteure y exprime sa surprise concernant certaines pratiques capillaires de l'époque en comparaison de ce qui se pratique en ce moment. Par exemple, "pourquoi dormons nous la tête couverte? Pourquoi graisse-ton nos cheveux?"
A ces question, les réponses sont qu 'entre autre,  le foulard permet de protéger du soleil, d'empêcher les insectes de s'y loger ou bien de cacher les problèmes capillaires courants de l'époque (surtout la période esclavagiste)  :  de type teigne ou alopécie.

Je dois avouer qu'en ne lisant que le titre j'avais deviné ce que j'y lirai (coup de bol peut être?) et que je n'y apprendrai surement pas grand chose d'extraordinaire comme laisse l'entendre le titre. Mais, comme dit l'autre, il faut toujours vérifier.
Non pas que je sache tout, mais disons que s'agissant de nos cheveux et d'une pratique respectueuse de leur nature, il y a des étapes à franchir et par lesquelles Nappy Party pense qu'il est nécessaire de passer.
Et  une étape primordiale est de se renseigner sur d'où l'on vient (pas seulement géographiquement, mais aussi culturellement et historiquement).

Pour les personnes qui ne connaissent ni le blog ni l'association, notre slogan est "Aimer sa chevelure crépue est aussi un acte militant", mais notre crédo est aussi : "Ce n'est pas qu'une histoire de cheveux!".
Car cette petite fibre frisée porte en elle le poids de l'Histoire des afro-descendants, leur Culture et leur mode d'Education, mais c'est aussi une histoire de Santé et les enjeux économiques sont effrayants.

Se pencher sur ces petites frisettes nécessite une vue d'ensemble ou tous ces éléments sont indissociables pour réhabiliter cette texture de cheveux aux yeux de tous et en particulier de ceux qui la portent.
Par moment, simplement en discutant avec les aînés de la famille, nous pouvons nous rendre compte que certains gestes sont transmis de génération en génération et que souvent ils s'accompagnent d'une explication culturelle ou historique.

Pour revenir au contenu de l'article qui revient sur une page de l'histoire des afro-américains, il évoque l'obligation pour les femmes noires et métisses de couvrir leur cheveux afin de ne pas offenser les yeux des non-noirs. Mais les femmes, à l'époque ont su faire preuve d'imagination et adapter/adopter le "Tignon" (nom de la coiffe obligatoire) à leur manière en le parant d'accessoires ou de bijoux ou bien en arborant des couleurs chatoyantes.

Tout ce qui y est évoqué dedans ne nécessite pas d'obtenir un diplôme d'historien ou de passer des heures à la bibliothèque. Tout est à portée de nos mains, en français ou en anlgais.

D'ailleurs, je ne peux résister à l'envie de vous diriger vers notre NappyBliographie, que nous étoffons au fil de nos lectures et des votre. Et puis, il n'y a pas que les livres en rapport direct avec les cheveux qui peuvent vous renseigner.

Se renseigner sur son histoire, sur la période esclavagiste et coloniale
En lisant les ouvrages se référant à l'esclavage ou la colonisation ou même tout autre ouvrage en rapport avec la culture afro hors continent, de nombreux éléments concernant le mode de vie des afro descendants y sont mentionnés (cuisine, habillement, coiffure, hygiène...). Car durant ces périodes là, souvent, le moindre détail de la vie de ces populations était réglementé, même ceux qui nous paraissent les plus anodins (par exemple pour les esclaves aux Etat-unis ou l'habillement requis était précis.

Parmi ces livres je peux vous citer "Congo square",  ou bien "Hair rising : Beauty, Culture, and African American women". 

Et puis, ce mouvement de retour au cheveu naturel n'est pas nouveau!Des personnes qui assument leurs cheveux au naturel, il en existe depuis la nuit des temps!
Bien évidement, cela fluctue selon les époques et modes de penser. Et si l'on doit comparer le phénomène actuel et ce qui s'est produit dans les années 60-70, l'aspect militant, revendicatif est beaucoup moins marqué.

Apprendre à se connaître et se libérer du regard des autres 
Lire n'est pas le seul axe d'apprentissage parmi les étapes nécessaires à franchir.
Lorsque l'on se libère du regard des autres et donc de leur jugement, notre horizon s'élargit. Nous devenons plus conscient de notre corps et des ses besoins.
Se connaitre peut demander tout une vie, mais il est possible de rattraper son retard.
Il est réellement nécessaire de se poser les questions concernant nos choix capillaires notamment, lorsque l'on décide de les maltraiter ou simplement négliger.
Nos cheveux font intégralement partie de nous, il ne s'agit pas seulement, d'une greffe posée là inerte et vide de sens. 
Tout comme notre peau et nos ongles, ils sont un indicateur pour notre santé. A défaut ou avant de revêtir une signification sociale et culturelle. Toutefois, les significations culturelles et sociales pour les afro descendants passe pour la grande majorité par les cheveux.

Ne pas donner de crédit à tout ce qui se dit ou s'écrit
L'éclosion, que dis-je l'explosion de la Nappysphère, engendre une diffusion massive d'informations (malheureusement pas assez de formation) et il est de plus en plus difficile de s'y retrouver. 
Comme nous l'avions dit l'année dernière dans cet article :"La Nappy sphère se fera(i)-t-elle acheter?", le nombre de vues sur un blog ou une vidéo de ne fait pas de son auteur un expert. Que ce soit en France, aux Etats Unis, ou en Angleterre, les auteurs partagent leurs expériences plus ou moins poussée, mais il n'est pas possible de parler d'expertise.
Il est absolument nécessaire de faire le tri dans toutes ces informations; d'être à l'écoute de son corps et de ses besoins afin de garder le cap fixé et ne pas devenir complètement submergée d'informations et de produits inutiles.
La grande erreur à ne pas faire est de s'identifier à autrui, mais une fois libéré du regard des autres, de leur jugement, les choix s'avèrent plus simples.

Et malgré ce que l'on pourrait penser, depuis quelques années émergent des spécialistes du cheveu crépu naturels qui ont ouvert leur salon.
N'hésitez pas à vous rapprocher de nous afin que nous vous orientions : nappyparty@gmail.com

Apprendre à manipuler ses cheveux, trouver les bons produits et les bons outils : aller au plus simple et faire preuve de bon sens
Une fois le tri établi dans ses ressources, que vous êtes surs de qui vous êtes et où vous souhaitez aller et aussi après quelque lectures de base, il est nécessaire de faire preuve de bon sens afin de répondre en priorité à vos besoins (sans oublier de se faire plaisir hein!).
En effet, de plus en plus de marques se penchent sur le marché dit "ethnique", et plus précisément du cheveu crépu. Ces marques cherchent à s'accaparer une niche ou au moins à s'y faire la part belle. Beaucoup se contentent de changer leur packaging, d'utiliser quelque mots clés sans changer leurs ingrédients ou sans pour autant proposer des ingrédients adaptés ou sains.
Il y a aussi autant de méthodes pour s'occuper de ses cheveux que de bloggers ou vloggers.
Permettez moi donc de vous recommander d'aller au plus simple et faire de bon sens : hydratation et protection sont ce dont vos cheveux ont besoin.
Ne vous laissez pas impressionner par tous ces selfies qui pullulent avec des afro énormes comme le soleil ou bien plus bouclés que crépus.
Tous les cheveux poussent, et si ça ne pousse pas, quelque chose ne va pas soit en terme de technique, soit de produits, soit de santé ou même tout en même temps.

En tout cas, s'il y a un message qui passe sans problème dans la communauté Nappy, c'est que la patience sera votre alliée!




mercredi 21 mai 2014

Mes achats du mois de Mai

Ah oui ça surprend hein! J'ai acheté des produits ce mois ci et j'en parle!

Je suis loin d'être une addict des produits et surtout étant regardante sur les étiquettes et ayant des cheveux un peu aristocrates, trouver des produits que j'aime et que mes cheveux aiment c'est un peu partir à la quête du Graal!

Ce mois-ci les achats concernent les cheveux de mes filles et les miens. Rien d'extraordinaire, je vous préviens, mais je suis tellement contente!!

Pour commencer : TADAAAAAM!

Pommade Nature's Blessings - 10e


Cette pommade que je recherche depuis un bon moment maintenant, je l'ai enfin retrouvée sur le stand de mes potes Rasta à la foire de Paris. Ils étaient à Lille, mais je me suis ruinée avant d'arriver à leur stand ce jour là... Le pot est à 10€, il est possible de les retrouver sur le marché de Sarcelle aussi.
Lorsque je suis passée, il ne restait presque plus rien! Et pour causse, ce produit doit surement faire des miracles sur de nombreuses personnes.

Dès mon achat, je l'ai appliqué (le soir) sur cheveux humides et mes cheveux sont devenus immédiatement doux et assouplis.  Ce produit me convient vraiment, il n'est pas trop gras ni trop lourd. L'effet est immédiat.
Même en l'appliquant sur mes cheveux nattés (j'hydrate au brumisateur et je passe la pommade sur les racines et les longueurs = nattes) en les défaisant, mes cheveux sont doux de la racine jusqu'au pointes et même l'aspect est plus brillant.

Bref, vous l'aurez compris, ce produit est mon chouchou!

Lotion tonifiante Weleda - à l'huile essentielle de Romarin - environ 10€


Pourquoi cet achat? Et bien parce que mes cheveux cassent notamment à cause des carences et puis aussi pour assainir mon cuir chevelu qui était plus que sec et activer la circulation du sang (et donc la pousse).
Le Romarin est réputé bon pour le cuir chevelu pour les vertus que je vous ai cité au dessus. 
Vous n'êtes pas obligés d'investir dans cette lotion : infuser du romarin, le mettre dans votre vapo puis l'appliquer sur vos cheveux est tout aussi efficace. 
Mais rien que d'acheter des produits me fatigue, alors les fabriquer...je n'en suis pas encore là...mais j'ai bon espoir un jour de m'y mettre!

Attention, l'odeur est un peu forte et camphrée, tout le monde ne risque pas d'apprécier, personnellement je trouve que ça rafraîchit l'air et j'aime cette odeur.

Je vous referai le point sur la pousse des mes cheveux d'ici la fin de l'été, encore faut-il que je sois assidue sur l'application du produit!

Baby Baume - Naturel cosmétiques - 22e


Je ne vais pas vous mentir, à l'annonce du prix, j'ai buggé...mais le responsable de la marque et donc créateur de la marque, m'a dit que ce baume se vend comme des petits pains.
C'est une marque créée en Guadeloupe, que j'avais connu au Salon Boucles d'Ebène, je n'ai d'ailleurs pas eu l'occasion de me procurer l'un des produits. C'est chose faite près d'un an plus tard!
Donc je disais que le prix m'a fait tilter. Mais malgré ce prix, le produit se vend bien.
Pourquoi? Demandez-vous, Et bien parce que ce baume à destination des enfants peut s'appliquer sur bébé et mieux encore, avant que bébé arrive en prévention des vergitures.
Les ingrédients principaux sont le karité et l'huile de sapote.
La texture est fondante et légère. Mais surtout à l'application, le produit n'est pas lourd (difficile à étaler) et les cheveux de mes filles ont immédiatement apprécié.
Ils sont devenus super faciles à démêler, ils étaient brillants et sont restés hydratés plusieurs jours!
En fait, j'ai trouvé la version bébé de mon Nature's Blessing!!

Aviez-vous déjà testé l'un de ces produits?Comptez-vous le faire? Faites nous part de vos retours, je suis curieuse!!


dimanche 11 mai 2014

17 mai - Commémoration de l'abolition de l'esclavage - Grenoble

Tout ne se passe pas qu'à Paris! En jetant un oeil à notre agenda, vous pourrez facilement vous en rendre compte!

Le 17 mai prochain, nous sommes invités à intervenir auprès d'autres invités " de marque" et nous sommes très honorés de pouvoir participer à cet événement.
Cette journée "Nos fleurs d'Ebèn" s'intègre dans  un programme qui dure du 24 avril au 22 mai.



Nous vous invitons à découvrir le programme ci dessous et sur le lien de l'événement FB.


Cette rencontre aura lieu le 17 mai à la Pirogue Gal Gui - 7 rue Millet - 38100 Grenoble de 14h à 20h

Nous sommes très heureux de pouvoir intervenir dans le cadre des commémorations, car comme vous le savez surement, nous attachons une grande importance au lien entre l'histoire des afro descendants et leur rapport à leurs cheveux. Ce sera l'occasion de se souvenir que les préjugés persistent et que le chemin à parcourir est encore long pour que hommes et femmes acceptent leurs attribuent physiques caractéristiques.

samedi 3 mai 2014

Agenda du mois de Mai

Le mois de Mai est généralement beau et ensoleillé. Espérons que cette année ne dérogera pas à la règle!

Quoi qu'il en soit, il est comme les mois précédents, fleuri de divers événements autour du cheveu crépu, mais surtout en lien avec la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Cette année la beauté de la femme noire et de son cheveu sera à l'honneur.
Nous aurons aussi l'occasion de participer à certains de ces événements car le lien entre l'histoire et notre cheveu est fort et indissociable.
Il est à notre avis impossible de parler acceptation de son cheveu crépu et d'ignorer l'histoire par laquelle ils sont passés.

Prenez vos crayons, vos agenda et notez ceci, il n'y en aura pas que pour Paris! :

Natural November - 4 mai 2014




Nous accompagnerons Ansylla Ramsey pour l'animation d'une conférence sur l'entretien des cheveux des enfants


ArTalenTour - 8 mai 2014


Week-end "Bien être au naturel" - 9 au 11 mai 2014


Stage Lock styling avec Ansylla Ramsey - 8 mai 2014





Aime toi Beauté Noire - 17 mai 2014







Curls and locks Love - 17 mai




Salon Artalentour

Vous avez surement vu passer l'info ces derniers jours, et dans le cas contraire, en voici une nouvelle couche.


Le 8 mai 2014 se déroulera une nouvelle édition du salon dédié au fait-main et une démarche de consommation éthique et responsable.

Nous avions participé à la précédente édition pour y animer un atelier sur le retour au naturel. Cette année nous avons été invité parmi le panel de conférencier pour animer une rencontre autour des bonnes pratiques capillaires :
Nous vous indiquerons les dangers à éviter et en premier lieu celui des défrisants mais surtout des ingrédients cachés.

Pour assister à cette rencontre, réservez votre place ici => https://www.facebook.com/ajax/events/ticket.php?event_id=472566236177511&source=1&ext=1398970020&hash=ATXhKuz-4iPqVrbV

Voici un aperçu du programme :


Un espace sera dédié aux enfants avec des initiations à des jeux traditionnels car cet événement est avant tout familial


Pour la première fois un concours de headwrap! Un concours haut en couleur!


Mais surtout des conférences aussi variées qu'intéressantes dont une que nous animerons sur les dangers à éviter pour une bonne pratique capillaire.


Lascony sera aussi présent pour nous ouvrir quelque pages d'Histoire et partager sa passion pour l'Afrique, les Afriques.

Corinne Gouget autour d'un pamphlet contre les additifs alimentaires et la mal-bouffe en général animera une conférence.

Ansylla Ramsey animera sur le salon un stage Loc styling pour lequel vous trouverez les éléments sur notre article : Stage Loc styling

Vous aurez la possibilité de participer à un atelier de confection de produits de beauté avec Nadine de Beautiful and More

S'agissant des exposants présent : Hommes, femmes et enfants trouveront leur bonheur grâce à de artisans passionnés par leurs art.

Pour découvrir en détail les exposants c'est sur la page de l'événement : FB

Alors, surtout, pensez à réserver votre entrée pour le salon, sinon c'est 3e sur place et aussi penser à vous inscrire aux différents ateliers et conférences dont le notre :
Corine Gouget : http://www.weezevent.com/aspartame-glutamate-risques
Lacony : http://www.weezevent.com/lart-africain-la-celebration-de-la-vie
Nappy Party : https://www.weezevent.com/conference-nappy-party-salon-artalentour-5

mardi 15 avril 2014

Stage Loc styling

STAGES




Comme tous les ans et pour la 4è année nous programmons une session de stage.

Certes, par rapport à l'année dernière le programme est plus allégé, mais nous sommes sûrs que nous ferons le bonheur de certains d'entre vous, qu'ils soient professionnels ou amateurs.

Ansylla Ramsey et Nappy Party présentent une session de Loc styling le 8 mai 2014.

Durant cette session venez apprendre 7 techniques de base de coiffures sur locs et ainsi laisser libre court à votre imagination!

La formation aura lieu sur Paris dans le cadre du Salon Artalentour. Le nombre de places est limité (8).

...En tant qu'amateur
Venez vous donner les moyens de développer votre créativité!

...En tant que professionnel
Venez développer votre technique et ainsi élargir votre clientèle en proposant un travail de qualité et créatif!

Pour mémoire, Ansylla Ramsey est spécialiste des locs et une formatrice qui a pu partager son savoir à travers les Etats Unis, et l'Europe (France et Angleterre).
Elle est aussi à l'initiative du concours international  de coiffures sur cheveux naturels(plus d'informations dans un autre billet!)

Découvrez aussi en image les sessions de formation des années précédentes :
2013
2011
2010

Inscription et renseignements : nappyparty@gmail.com

Informations 
Date : 8 mai 2014
Tarif : 100€
Lieu : Paris (66 Pelleport)
Durée : 3 heures

Objectifs : apprendre et maitriser 7 techniques de coiffures sur locks

Matériel requis : vous munir d'un crochet pour locks, d'élastiques, de pinces.

Prévoir de venir avec un modèle locksé (longueur épaule minimum). Si vous n'avez pas de modèle merci de nous avertir au moment de l'inscription

jeudi 27 mars 2014

Agenda du mois d'Avril

Le mois de mars n'est pas encore fini et d'ailleurs n'oubliez pas les événéments qui s'y dérouleront car il n'est pas trop tard! ICI

Le mois d'Avril est pour le moment légèrement moins chargé pas moins intéressant. Bien entendu, cet article s'étoffera au fur et à mesure.

Cette fois, nous participons à l'un d'eux, il s'agit de l'afterwork #2 "Oh Nappy Day"

8 avril 201 - After work "Oh Nappy Day"

Il s'agit de la 2e rencontre organisée par Nappy de France avec à l'honneur le thème de la Sensibililsation (que nous animerons) et les rencontres avec les bloggueuses (les noms bientôt!!!)
L'entrée comprend une boisson soft. Pour les renseignements sur l'événement cliquez sur l'image ou bien ICI

Nappy Party intervient sur la sensibilisation : "Quelles sont les conséquences de nos mauvais choix capillaires (produits, prestataires, pratiques)?"

Le lieu choisi est cosy et propice à l'échange et la rencontre!

Vous pouvez grâce à la billeterie réserver et payer sur place.

Tarif : 15€ (boisson incluse) en réservation - 20€ sur place (sauf si vous avez pré-réservé)

Horaires : 18h-01h00

Info :  http://www.oh-nappyday.blogspot.fr



 13 avril 2014 - Anniversaire Institut O'natty kreatyon -

Cet institut dédié aux locks et dirigés par les doigts de fée de Eve fêtera son anniversaire : 2 ans que vous pouvez faire chouchouter vos locks! Au programme bien entendu démonstration de coiffures et défilés. Mieux encore un showcase pour non seulement satisfaire vos mirettes mais aussi vos oreilles.
Vos papilles ne seront pas en reste avec la possibilité de manger local!

Au programme: cours de Kizomba - showcase - spectacle humoristique du  Paillote's Comedy club

Dress code : WHITE

12 et 13 avril 2014 - Rencontre Bel'Heritage (3e édition) 

Après Lille et Bruxelles, la Martinique!! La boutique en ligne Madin'Beauty vous réserve un événement dédié aux cheveux crépus avec la présence entre autre d'un(e) naturopathe, des créateurs pour une expo vente et surtout vos produits préférés. 

L'entrée est libre et gratuite!




C'est sûr d'autres choses sont programmées, et dès que nous avons l'info, nous vous la donnons. Si vous en avez : faites passer!!


jeudi 20 mars 2014

A la conquête de l'Afrique!




La question est de savoir qui sont les conquérents dans ce billet!

Il ne s'agit pas ici de faire de la contre-publicité ou de dénigrer telles marque ou telle autre. Le vrai sujet ici, c'est nous! Le vrai sujet ici, c'est comment consommons-nous et comment pouvons nous consommer autrement.

Comme je l'ai écrit sur le groupe FB : il y a 15 ans, il aurait été impossible de prévoir l'ampleur que prend le phénomène du retour au naturel. Mais il ne faut pas oublier que nous sommes toujours minoritaires Il nous faut sortir de notre bulle nappy et voir la réalité en face : le cheveu naturel n'est toujours pas la norme.

L'origine de ce billet, presque coup de gueule? Et bien le voici, je dirais même les voici :
Je ne dirai pas que je m'interroge sur les ambitions de ce groupe vis à vis des peaux noires et cheveux crépus, mais plutôt sur la manière dont est reçue cette engouement pour l'Afrique et ses descendants.

En effet, en lisant les différentes versions du communiqué de presse, ce que je j'y ai lu c'est : "il y a des parts de marché à prendre! Nous sommes en retard, il faut faire vite et frapper fort!"
Certes, ce n'est pas écrit en ces termes, mais c'est ce qui en ressort.

Est-il condamnable que ce groupe ait ce genre d'ambition? Non, pas du tout et le contraire aurait même été étonnant. Ils sont, en fait, totalement dans leur logique. C'est d'ailleurs ce qui fait qu'ils sont leader du marché des cosmétiques.

Ce qui me gène, en revanche, est la manière dont nous recevons ce type d'information. Car il est dit : "il nous faut ces parts de marché" et nous entendons "enfin, on s'intéresse à nous!".

Désolée de décevoir ou plutôt de contrarier les personnes qui perçoivent cette démarche comme inoffensive, mais ce n'est pas le cas.
Depuis le temps que la population afro existe et depuis le temps que des recherches sont menées pourquoi est-ce seulement maintenant qu'elle intéresse aussi vivement??

Ce qui me dérange, c'est plutôt cette propension que nous avons à attendre que l'on s'occupe de nous et de nos spécificités, cette propension que nous avons à ne pas choisir et avoir des exigences plus hautes que ce qui nous est proposé la majorité des fois.
Oui, cette tendance à accepter tout et n'importe quoi, quitte à mettre notre santé en danger sous prétexte qu'un produit est censé nous être destiné (genre les défrisants chimiques...)

L'autre chose qui me dérange, c'est de voir que l'histoire ne fait que recommencer éternellement et que, nous, afro descendants ne sommes pas les seuls dans le viseur et que le processus en cours est le même qui a été opéré pour la cosmétique dites naturelle et/ou bio.

Les pro cosmétiques naturels étaient des hérétiques et des hippies et voilà maintenant que toutes les marques veulent s'habiller de vert. Les porteurs de cheveux naturels étaient au mieux vus comme des extrémistes à qui il manque le béret et le fusil au cou ou bien les cousin éloignés des Jackson 5 et voilà les géants qui viennent avec leur gros sabot et leur costumes marrons et dorés...

Bien entendu, en écrivant cet article j'ai une marque en tête, et tout le monde aura deviné de qui je parle, mais je me permets de le faire car c'est le leader mondial et le guide des tendances futures. Ce géant a commencé par racheter une série de marques bio ou dites naturelles et se lance très sérieusement sur le marché afro.
J'ajoute que ce "revirement" n'est pas anodin, et le mouvement "nappy" y est pour quelque chose. Les ventes de défrisants et produits dérivés diminuent...il faut donc déshabiller Pierre pour habiller Paul (ou l'inverse)...logique dirons-nous.

Ce géant est à la pointe en terme de recherche sur les spécificités ethniques et dispose de lieux et programmes pointus. Est-ce pour notre bien (être) ou pour grandir un peu plus. J'ai ma réponse et je suppose que vous aussi...

Et même si j'avais tord sur mes suppositions, et pour revenir sur le pourquoi je trouve que cette démarche n'est pas inoffensive :
-Notre naïveté 
avoir laissé ou avoir voulu laisser entrer cette marque et d'autres dans le mouvement Nappy ne fait que lui permettre d'être de plus en plus grand. L'opération séduction a été lancée depuis bien longtemps et leurs moyens leur permettent d'arroser sur le long terme les personnes ou événements qui leur assureront leur pass d'entrée dans la Nappysphère
-Quid des nouvelles marques, des petites marques?
Leur avenir est-il de naître pour mieux se faire acheter et par la suite perdre l'essence et l'âme avec lesquelles elles ont été créées? La même opération s'est produite il y a quelques années avec les produits défrisants et leurs dérivés.
Dans un autre domaine, je prends un exemple : SANOFLORE. Une gamme bio française racheté par le groupe.
Aussi, je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement entre ce rachat et la baisse des standards et critères pour la fabrication de produits cosmétiques bio (charte cosmébio entre autre).
Certains produits supposés nocifs sont tolérés et peuvent être retrouvés dans des produits bio tels que le phénoxyéthanol...même à petite dose, il faut se poser des questions...

Un autre danger qui nous guette avec ce genre de monopole : une standardisation des codes de beauté qui nous sera imposée avec notre gré....Et dire qu'à la base le mouvement Nappy est apparu justement pour lutter contre l'uniformisation des standards de beauté entre autre...nous revoilà partis pour un tour on dirait bien...

Peut être mon raccourci est-il paranoïaque, mais il ne faut pas sous estimer la puissance de certains lobby notamment cosmétiques et alimentaires...mais surtout cessons d'être naïfs, d'être passifs.
Soyons des consom'acteurs exigents et nous mériteront du respects

A méditer...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails