lundi 17 juillet 2017

#CAPILLOPHAGIE




Ce terme n'existe pas à ma connaissance...
A quoi ce terme fait-il référence?

En fait, il prend racine dans deux autres définitions (je vous laisse chercher les définitions si elles sont floues pour vous) :
Anthropophagie
Aérophagie

Ce terme est venu comme un pop-up dans mon cerveau. Il s'est mis à tourner et tourner comme si je devais en tirer quelque chose.
Il est là à me suivre depuis les mois d'avril-mai.

Je me suis décidée à poser ces mots en juin car tout était devenu clair.

Voici ce à quoi la #Capillophagie renvoie:

Définition 1
Le fait de vouloir tout dévorer sur son passage, de vouloir tout balayer et s'approprier comme si rien n'existait avant. Oublier que du chemin a été débroussaillé et que ce chemin a été pavé difficilement, permettant aux suivants de marcher sans avoir à forcer.

Le plus grave est de vouloir s'approprier des choses et les vider de leur substance. De les rendre tellement vide que cela invisibilise ce qui a été fait avant. Ne permettant pas aux nouveaux venus de s'armer psychologiquement et culturellement. Ne le permettant pas de s'ancrer dans le sol et faire leurs racines s'épanouir.

L'autre chose, est de minimiser le travail de professionnels de la coiffure, qui eux rendent un vrai service au quotidien et un accompagnement éclairé.

Pire encore, cette coque vide et surtout fragile, est friable et permet aux ennemis ou du moins à ceux qui ne nous veulent pas du bien de rentrer et s'approprier les fruits d'un long travail mémoriel, culturel et technique. J'entends par là, par exemple des grands groupes industriels qui n'ont que faire de notre santé, et qui ne cherchent qu'à étendre leur tentacules. Il y a le géant des géant, mais pas que. Il y a ceux qui arrivent déguisés avec un packaging étudié pour, des cadeaux pour mieux amadouer les uns et les autres. Et puis il y a ceux qui surement font de l'espionnage industriel et s'accaparent le travail de jeunes entrepreneuses dans les cosmétiques qui ont mis leur coeur dans leur gamme...

Lorsque nous nous rendons compte après cela que nous nous sommes faits avoir, nous crions au scandale...à l'appropriation culturelle ou que sais-je d'autre...

Ce type de #Capillophagie n'est pas faite pour durer, car à un moment arrive l'indigestion, ou même la pénurie : que faire lorsqu'il n'y a plus rien à manger? Quel avenir envisager?

Définition 2
La phase d'indigestion est déjà là, les signes sont déjà bien présents et bien gênants.
Il y a eu cette phase ou les yeux sont plus gros que le ventre. Les ambitions personnelles ont pris le dessus sur l'intérêt général. Les actions menées sont donc désordonnées, et mal comprises.
Il y a ce désir d'être partout à la fois tout en étant nul part à la fois.
De ce fait, personne ne vous identifie et n'est capable de mesurer le travail réellement accompli.
Mais vous persistez tout en ne sachant pas ou vous souhaitez aller...
Comme beaucoup de période d'indigestion, si vous ne faites pas une diét' ou même une purge, vous êtes voués à tomber malade, et dans notre cas précis, à des dysfonctionnement graves avec risque de disparaître.

Là encore les acteurs principaux sont relayés au second plan, aucun lien, aucun rapprochement ne se fait entre les différents acteurs...le but étant d'être soi même au centre des attentions...

Ce type de #Capillophagie ne dure pas non plus...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails